Lettre à ces sombres cons de Daesh

Attaque Paris Daesh tu n'es pas l'Islam - Paris - Reponseato-uneVendredi soir, je devais aller boire un verre. Vendredi soir, mon cousin d’Alger a posté un statut sur sa venue en France annulée, que je n’ai pas compris. Vendredi soir, au même moment, on m’écrit : « Attentat à Paris. Fusillade. 18 morts. » Alors, vendredi soir, juste avant de me poser en terrasse avec une amie, on a allumé la télé. BFM… et là, les infos nous ont littéralement assommées. Tellement, qu’on s’est écroulées sur le canapé. Le choc, la tristesse et pour tout vous dire : la peur. Aujourd’hui, nous sommes à une semaine après l’horreur. La colère monte, la vie reprend ses droits et ce que je ressens n’a rien à voir avec ce qui s’est passé avec Charlie Hebdo.

Le 7 janvier, j’étais en colère et le temps qui passe a transformé cette colère en tristesse. Le 13 novembre, j’étais triste et plus le temps passe, plus je suis en rogne. Nan, les gars, je ne suis pas en colère, j’ai pas la haine non plus parce que ça, ça craint. Ça, c’est être comme vous. Je suis électrique et le truc complètement dingue, c’est que je me rends compte que je ne suis pas la seule à réagir comme ça. Les Musulmans de France, les Vrais, en ont marre. Les Musulmans de France, se bougent. Les Musulmans de France, ouvrent leur gueule. Des vidéos, des statuts. Tous les moyens sont bons pour vous montrer que nous ne sommes pas comme vous.

Je me suis demandée pourquoi. Pourquoi la colère ? Pourquoi ce soulèvement ? Mais la réponse est simple et limpide : les civils. J’ai lu un statut ce soir là: « Pourquoi des civils ? POURQUOI DES PUTAINS DE CIVILS ? » et il est revenu dans ma face comme un boomerang. En tirant sur ces gens, vous avez tiré sur nous. Parce que, les Musulmans que je connais auraient pu être en terrasse à rire entre Nicolas, Stéphane, Laurence et Samira. Parce que les Musulmans que je connais sont capables de danser toute la nuit à un concert. Parce que nous, nous aimons la liberté, la nôtre et celle des autres.

A photo taken on November 16, 2015 in Paris shows the Eiffel Tower illuminated with the colors of the French flag in tribute to the victims of the November 13, 2015 Paris terror attacks. AFP PHOTO / ALAIN JOCARD

A photo taken on November 16, 2015 in Paris shows the Eiffel Tower illuminated with the colors of the French flag in tribute to the victims of the November 13, 2015 Paris terror attacks. AFP PHOTO / ALAIN JOCARD

J’ai vu la face des mecs qui se sont faits sauter. Ces mecs qui croient être dans le bon chemin et qui se foutent le doigt dans l’œil jusqu’à l’os. Ces mecs qui sont français d’origine Onsenfout, qui arrivent à tirer sur des gens innocents, incapables de se défendre. Je ne vous comprends tellement pas. Et je n’ai aucune envie de le faire, parce que je méprise tellement ce que vous représentez. Vous êtes d’horribles imitations de nous, les Musulmans. Y’a que l’emballage.

Cet emballage qui nous fout dans la merde. Cet emballage qui fait voler la charogne de Marine Le Pen et sa face de travelo au-dessus de nos têtes. Mais vous savez quoi vous deux ? Vous êtes des extrêmes et vous êtes les mêmes. Votre truc à vous, c’est de danser sur les tombes en espérant diviser pour mieux régner. Mais même ça, vous n’y arriverez pas. Le racisme, on l’a toujours connu et on l’aurait connu, avec ou sans vous. Le racisme, on se torche avec et même s’il met des bâtons dans les roues, il n’empêche pas d’avancer. Au contraire.

Dans ma famille, on vient de banlieue et on rentre dans toutes les cases des mecs de chez vous, Daesh. Sauf que nous, nous avons été instruits. Quand on faisait une connerie, on devait recopier le dictionnaire. On est allés à la mosquée, quand mon grand-père ne savait pas répondre à nos questions, mais attention, toujours sous sa surveillance, « pour ne pas qu’on vous raconte n’importe quoi ». On a appris à aimer Dieu, plus qu’à Le craindre.

Résultat ? On fait les choses de bon cœur, on aime profondément notre religion. Mieux, on la respecte. On a compris que ce respect incluait celui des autres. On a étudié et l’un est ingénieur, l’autre doctorant, rédactrice, coiffeuse, aide-soignante et tout ça sorti des couilles d’un analphabète. Et vous savez quoi, les gars ? Si vous saviez comme il est fier de nous le Patriarche. Il nous l’a dit à table, un soir de Ramadan où on mangeait tous ensemble.

Crédit Photo : Koreus.com

Crédit Photo : Koreus.com

Tout ça pour dire que quand je vois une vidéo de deux soldats de l’EI qui disent : « Soit vous êtes avec nous, soit vous êtes avec eux« , Je sais que vous me parlez, à moi et à tous les Musulmans que je connais. Mais vous êtes sérieux ? Vous nous demandez de choisir entre l’atrocité de la guerre et la Liberté, Egalité, Fraternité ? Vraiment ?

Chez moi, il y a des rires, des pleurs et des gens.
Chez moi, il y a du partage, du couscous et de l’amour à ne plus savoir quoi en foutre.
Chez moi, il y a un bar, des instruments de musique et des livres.
Chez moi, on parle français, espagnol, arabe et même portugais.
Chez moi, il y a des gays, des gitans et mêmes des athées.
Chez moi, ça fait belle lurette qu’on a compris qu’on ne juge pas les autres, quand on est humain.

Pourquoi je renoncerais à cette vie où je suis libre d’aimer qui je veux et de vivre comme je veux pour être avec toi, l’égorgeur d’humanité, le haïsseur de femmes, le violeur d’enfants et tout ça, au nom d’Allah ? Les gars, ne chauffez pas les Musulmans que je connais, parce que ça ne nous divisera pas. Nous sommes en deuil, nous sommes la France et ça ne nous rapproche pas de vous, ça fait chanter la Marseillaise à nos Imams. Ça nous donne envie d’aimer nos potes chrétiens, juifs ou rien du tout encore plus fort…

Crédit photo : Koreus.com

Crédit photo : Koreus.com

Pour conclure, j’ai demandé aux Musulmans que je connais, de France et d’ailleurs, de me décrire, en quelques mots, ce que leur évoque Daesh. Voici ce qu’ils m’ont répondu :

« Chiens de l’enfer »
Amina, pratiquante et voilée

« Marionnettes »
Salim

« Une bande de décérébrés, incultes (ni culte, ni culture) qui ne représentent qu’eux mêmes, soit une bande de mafieux inhumains avides de pouvoir et d’argent. Il y a 3 mois, les mecs faisaient de la bécane de cross en bas de l’immeuble, dealaient de la drogue et baisaient des putes à Pattaya et ils pensent se racheter une conduite en se faisant sauter au milieu de la foule… C’est presque drôle… »
Saïd

« Endoctrinement. Lavage de cerveau. Propagande. »
Mehdi

« Y’a pas de mots pour ces mecs-là. C’est trop la honte. »
Omar 

« C’est mal. »
Juan, 6 ans

« D.es A.brutis E.garés S.ans H.umanitè ….. c’est affreux ce qui se passe. Ôter la vie c’est ce qu’il y a de plus terrible dans la religion. Je ne sais pas sous quelle emprise ils sont mais c’est sûrement pas des musulmans… juste par respect pour leur parents détruits à jamais, après tous les efforts qu’ils ont dû fournir pour se frayer un chemin et surtout une place dans la société française. Je prie pour qu’Allah les ramènent à la raison. Des êtres sont partis brutalement sans motif, juste avec leur joie de vivre et leur liberté. N’oublions pas les victimes collatérales pour ne pas citer notre communauté qui depuis doit se justifier, essuyer des regards méfiants, etc… En dépit des Anges qui nous ont quitté, ces fous ont fusillé en une heure, tout ce que mes parents m’ont appris, le respect, le vivre ensemble, la tolérance et ma religion … »
Zohra

« L’horreur. »
Moussa

« J’ai juste des larmes qui me montent aux yeux de colère envers eux… »
Lamia 

« Le Chaos. La Haine. La honte. Non, l’Islam, ce n’est pas ce qu’il veulent faire croire aux monde par leurs actes barbares. »
Sonia 

« Honte, esprits corrompus, diabolisés. Ce qui me fatigue c’est que tout cela est soi disant fait au nom de l’islam mais visiblement je n’ai pas lu le même Coran qu’eux. Je ne reconnais pas leur islam. »
Julie 

« Daesh me donne la nausée. Daesh n’est et ne sera jamais mon islam. Mais j’ai aussi la nausée quand je vois certaines personnes (famille y compris) donner des raisons ou des excuses a ces monstres. Avoir un dégoût de la France comme ça, ça me choque. Moi je n’ai pas à m’intégrer comme je l’ai déjà entendu car je suis française et fière de l’être. J’aime mon pays, j’en ai visités d’autres et c’est ici que je suis chez moi et que je me sens bien. En une phrase : Daesh n’arrivera jamais a noircir mon cœur. » 
Anissa 

« Mécréants »
Leila 

« Des Bâtards. »
Dora

« Cancer. C’est un cancer. »
Emna 

« Pour moi, c’est surréaliste. Ce sont des barbares qui n’ont rien à voir avec notre religion. Ils veulent semer la terreur et diriger le monde mais ils en sont incapables. Ils savent uniquement broyer et radicaliser des cerveaux de jeunes pour les envoyer faire des carnages. C’est de la faiblesse. Daesh ne m’inspire que du mépris. »
Ibtissem

« Des lâches qui n’ont ni cœur, ni conscience de l’humanité. »
Kawtar 

« Manipulation »
Mehdi 

« Daesh, comme Al Qaida l’était à son époque, pour moi ce sont des gens qui sont avides de violence, de haine, qui utilisent la religion pour convaincre des pauvres malheureux en crise identitaire mais qui ne sont en rien des musulmans. J’ai honte en eux car ils salissent notre religion. »
Walid

« Meutriers. »
Anniss

« Je perçois Daesh comme un putain d’écran de fumée, ou des gens faibles d’esprit peuvent se perdre et ou beaucoup se sont déja perdus.On ne sait pas exactement d’ou viendrait cette fumée, qui l’alimente et si elle se dissipera prochainement, mais elle a le pouvoir de s’exporter, de créer l’injustice en manipulant des jeunes afin de créer le chaos. »
Abdel

« Des Lâches. »
Salima

« Daesh m’évoque l’amalgame.On demande aux musulmans de s’élever, de nous faire entendre, de nous différencier d’eux mais on est pas eux. On ne l’a jamais été. On le sera jamais. Alors pourquoi avoir besoin de se justifier ? »
Anissa

« Croire que Dieu t’a demandé de tuer… Pardon, mais faut être vraiment con. »
Pablo, 9 ans

Ils ont entre 20 et 55 ans. Il sont ouvrier, avocat, chef d’entreprise, chercheur, ingénieur, fonctionnaire, assistante de direction, manager et j’en passe. Merci infiniment à tous. Vraiment.

A toutes les victimes. A tout le personnel soignant. A tous ceux qui ont sauvé des vies. A tous ceux qui ont essayé. A tous ceux que j’aime. A la France. A la vie. A l’amour.

 

 

5 réflexions au sujet de « Lettre à ces sombres cons de Daesh »

    • cet article est magnifique, il représente ce que je pense profondément , être
      français ce n’est pas une question d’origine mais je crois une question d’amour
      de la liberté et d’amour d’un pays, certes pas parfait ,mais ou il fait encore bon
      vivre , pas une question de religion ou de couleur de peau.

  1. On est tous des êtres humains! Il y a les bons et malheureusement il y a les mauvais aussi, peu importe la couleur de peau ….
    Merci pour cette article j’espère qu’il sera lu par un max de personnes ! Et que les « mauvais » méditeront sur tes mots …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *