Le jour où j’ai découvert l’album de Daphné, La Fauve

Daphné - Fauve - Album - UneLa chanson française n’a jamais été mon truc et encore moins maintenant avec les morceaux électro-pop qui font mal à la tête. Ceci dit, je n’ai rien contre, et je suis toujours à l’affût de jolies nouveautés, de surprises…C’est pour ça que, quand on m’a parlé de Daphné, je n’ai pas hésité à mettre mon oreille dans son dernier album : La Fauve. Vous aimez voyager, vous laisser emporter par une voix envoûtante ? Alors je pense qu’il faut qu’on parle de ce nouvel album…

Daphné : La Fauve 

Comme je vous le disais avec Deal’M, j’aime que l’on me contredise. J’aime être surprise. J’adore qu’on foute en l’air mes avis butés sur tel ou tel truc. C’est la cas avec la chanson française, soit c’est trop à se foutre une balle dans la tête, soit c’est trop Keen’V : à se foutre aussi une balle dans la tête mais pour d’autres raisons, hein…

Avec Daphné, c’est pas pareil. Ce que j’aime c’est cette voix aussi bien fluette et légère que profonde et touchante. Cette fille a de la sincérité dans le coffre, pas besoin de crier à la Lara Fabian pour ça, elle l’a bien compris et c’est très agréable. La musique nous fait passer de la guitare insolente au ukulélé qui fait voyager en seulement quelques minutes.

Daphné - Fauve

L’album porte bien son nom, « La Fauve », Daphné fait vibrer sa voix de façon instinctive, parfois suave, forte ou encore douce et fluide. Elle se fond, elle s’adapte et sait mettre des coups de griffes quand il faut…

J’ai particulièrement aimé le fait qu’elle sache aussi bien chanter en français qu’en anglais. Ca a l’air bête dit comme ça, mais c’est une chance qui n’est pas donné à tout le monde. Sa voix sait garder son authenticité quelles que soit les variantes.

En écoutant l’album La Fauve, Daphné gagne le pari de faire partager ce qu’elle ressent : la mélancolie, la liberté, l’amour, la chaleur. Daphné séduit en nous faisant passer un moment captivant. Je n’ai pas voulu vous faire un résumé morceau par morceau, je vous laisse découvrir, comme il y a quelques instants, j’ai moi-même découvert…

Le petit conseil qui fait du bien : Je déteste les gens qui comparent les artistes MAIS, et ceci est un point de vue strictement personnel, si vous aimez Barbara, il a de fortes chances que vous appréciez le timbre de Daphné. Je ne compare pas, je suggère. Et pour les plus curieux, mes morceaux préférés sont le numéro 2 « Où est la fantaisie » et le 5 « Hello to love ». Ah et je vous ai dit que Benjamin Biolay participait à cet album ?…Voilà.

Envie d’écouter Daphné ? Vous trouverez La Fauve sur le site de la Fnac (musique.fnac.com/Daphné)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *